CALIENTE POOL, le spécialiste de la pompe à chaleur pour piscine

Comment choisir sa pompe à chaleur pour piscine

L'utilisation d'une PAC (pompe à chaleur) vous permet d'utiliser plus longuement votre piscine tout au long de l'année qu'elle soit enterrée ou hors-sol. Si vous souhaitez profiter de votre bassin et vous baigner plus fréquemment au printemps comme en automne, opter pour une pompe à chaleur est le meilleur choix comme chauffage de piscine.

Basé sur le même principe qu'une pompe à chaleur classique, une PAC est destinée à chauffer l'eau de votre piscine. En d'autres termes, son système enlève toute la chaleur de l'air et ce même par temps froid afin de réchauffer l'eau du bassin.

Les avantages de la pompe à chaleur

La pompe à chaleur est le mode de chauffage le plus performant pour chauffer l’eau de votre piscine. Il constitue un investissement financier important mais il est écologique et économique.

En effet, une pompe à chaleur récupère les calories présentes dans l'air ambiant pour les restituer dans l’eau du bassin. Couplée à une pompe de filtration à haut débit, l'utilisation d'une pompe à chaleur vous permet d'améliorer la température de votre piscine de 2 à 3° par jour.

Pour choisir la pompe à chaleur la plus adaptée à votre piscine, plusieurs critères sont à prendre en compte.

Quelles caractéristiques privilégier lors du choix d'une pompe à chaleur?

L’environnement et le climat

Le climat de votre région implique de faire un choix sur la puissance en fonction du nombre d'heures d'ensoleillement de votre bassin.

Le choix dans la puissance sera donc essentiel.

Pour exemple, en partant sur un bassin de 36m3 sur une base de 15° degrés en extérieur, pour chauffer votre bassin en bord de mer, la puissance de votre pompe à chaleur devra être d'environ 9kW.

Pour un même volume et une température équivalente en montagne, il vous faudra passer sur une pompe à chaleur de 17kW.

L’exposition de votre bassin joue un rôle fondamental également. Plus de votre piscine sera exposé au vent ou très quotidiennement à l'ombre, la puissance à choisir sera différente.

Le volume de votre bassin

Ensuite, le volume d’eau de votre piscine va déterminer la puissance nécessaire.

La pompe à chaleur doit être dimensionnée pour chauffer l’eau du bassin assez rapidement surtout en début de saison. Cependant, il ne faut pas la sur dimensionner car votre consommation électrique sera trop élevée. Il ne faut pas non plus la sous dimensionner car la montée en température sera lente et peut être insuffisante.

La période d’utilisation souhaitée

La puissance de votre PAC dépend aussi de la période et de la durée de baignade. Souhaitez-vous profiter de la piscine seulement en été ou toute l’année ? Pour chauffer votre piscine seulement en été, vous avez besoin d’une pompe à chaleur qui monte rapidement en température, tandis que si vous la démarrez plus tôt et pour une plus longue période, vous pouvez légèrement la sous dimensionner.

Quel type de piscine avez-vous ?

Selon si votre piscine est hors sol, enterrée, intérieure ou extérieure, sous abri, l’eau chauffera plus ou moins rapidement. Une piscine hors sol est par exemple moins bien isolée qu’une piscine enterrée. Une piscine abritée sera plus facile et rapide à chauffer qu’une piscine extérieure.

Où est située votre piscine ?

Si votre piscine est située proche de la maison ou des voisins, vous devez prendre en compte le niveau sonore de votre pompe à chaleur.

Le volume sonore est variable selon les modèles, il est exprimé en Décibels (db) par rapport à une distance donnée de l’appareil. Pour vous donner un élément de comparaison, une conversation normale est évaluée à 60db, le niveau sonore d’un réfrigérateur à 40db.

Quelle température moyenne de l’eau souhaitez-vous ?

Quelle température d’eau désirez-vous atteindre ? Chauffer à 25°c ou à 28°c ne demandera pas la même puissance.

Adaptez votre choix en fonction du type de traitement de l'eau que vous possédez

Selon le traitement de votre eau, surtout si vous avez un traitement au sel, vous devez choisir une pompe à chaleur avec un échangeur en titane ou en pvc de préférence. Ces matériaux sont inoxydables.

En cas de doute, n'hésitez pas à utiliser notre configurateur de pompe à chaleur afin de voir quels modèles sont les plus appropriés.

Sur quoi baser son choix lors de l'achat ?

  • La puissance de la pompe à chaleur,
  • Le COP (Coéfficient de performance),
  • Modèles réversibles ou non,
  • Le niveau sonore d'une PAC,
  • Fonction dégivrage automatique,
  • Contrôle de la pompe à chaleur par smartphone,
  • Compresseur et échangeur,
  • Pompe à chaleur horizontale ou verticale, dans quel cas ?

La puissance de la PAC

Vous devez choisir un modèle au débit adapté au volume d’eau de votre piscine. Ensuite, pour évaluer la puissance de la pompe à chaleur, exprimée en watts ou kilowatts, vous devez prendre  en compte la puissance consommée et la puissance restituée.

La puissance consommée est l’énergie électrique que la PAC consomme en fonctionnement.  La puissance restituée est l’énergie produite par l’appareil pour chauffer l’eau. Elle varie en fonction de la température de l’air extérieur, de l’eau, du volume du bassin et de l’hygrométrie.

Le COP, un élément essentiel pour bien choisir votre PAC (Coefficient de Performance)

Le rapport entre la puissance consommée et la puissance restituée est appelée Coefficient de Performance (COP). Il permet d’évaluer le rendement d’une pompe à chaleur. Plus il est élevé, plus la pompe à chaleur est performante.

Il est donné pour une température extérieure de 15°c, les fabricants sont obligés de donner cette référence. Plus le COP est élevé, plus l’appareil est performant. Un COP de 5 par exemple signifie que la pompe à chaleur transfère 5 fois plus de chaleur qu’elle n’en consomme. Cela vous donne une idée du temps nécessaire pour chauffer l’eau de votre piscine.

Les pompes à chaleur réversibles

Elles permettent de refroidir l’eau de la piscine en plein été lorsque l’eau est trop chaude. Si se baigner dans une eau trop chaude n’est pas très rafraîchissant, ce n’est pas recommandé non plus pour la qualité de l’eau. A partir de 29°c, le PH va s’élever et favoriser le développement des algues et du calcaire. Selon le climat de votre région une PAC réversible peut être utile.

Le niveau sonore

Une pompe à chaleur est assez bruyante. Selon le modèle, elle l’est plus ou moins, aussi c’est un critère à prendre en compte d’autant plus si votre piscine est proche de votre habitation.

La fonction dégivrage automatique

Cette fonction est intéressante si vous chauffez votre piscine toute l’année, une piscine sous abri par exemple. En fonction de la température extérieure et de l’hygrométrie, l’évaporateur des pompes à chaleur peut se recouvrir de givre, empêchant ainsi leur bon fonctionnement.

Commande déportée ou wifi

Certaines pompes à chaleur peuvent avoir un panneau de commande déportée, très utile si l’appareil n’est pas facile d’accès. Encore plus tendance et très pratique, vous pouvez gérer votre PAC depuis votre téléphone mobile sur certains modèles équipées du WIFI.

Le compresseur et l’échangeur

L’échangeur doit être de préférence en titane pour une durée de vie plus longue, encore plus pour ceux qui ont un traitement au sel.

Evitez un compresseur à pistons, le compresseur rotatif ou scroll est plus performant, il délivre une puissance constante  quelle que soit la température extérieure. Il est aussi moins bruyant.

Pompe à chaleur horizontale ou verticale ?

La technique est la même, simplement pour les PAC verticales, surtout utilisées en Amérique du Nord, le ventilateur est orienté vers le haut.

Son avantage : L’air froid et le bruit vont vers le haut.

Son inconvénient : Les feuilles d’arbres tombent dans le ventilateur. D’autre part, sa forme est plus imposante.

Pour les PAC horizontales, surtout utilisées en Europe, le ventilateur est utilisé en façade.

Son avantage : Plus discrète, elle s’intègre mieux dans l’environnement

Son inconvénient : L’air est rejeté vers l’avant et peut donc déranger selon ou l’appareil est placé.

Conseil : Vous n’avez pas de couverture pour votre piscine ? Une bâche, une couverture ou un volet de piscine sont essentiels pour maintenir la chaleur de l’eau la nuit.  En effet, la nuit, une piscine non couverte peut perdre jusqu’à 5°c.

Avant de chauffer votre eau, éviter la déperdition de chaleur est primordial.